Didier Raoult, incompréhensible (05 juin 2020)

Je n’ai pas d’avis sur le Professeur Didier Raoult. J’avoue mon incompétence croissante. Et pourtant, je regardais ses vidéos bien avant l’arrivée officielle du Covid-19 en France. Le personnage me fascinait. Son look – au cinéma, on dirait sa gueule – sa façon de rassurer sur le ton de l’évidence, dans la tempête. On a envie de le croire. Son cran est si absolu qu’on hésite entre mégalomanie et génie. C’est un ponte, nul ne le conteste. Le président en personne s’est déplacé pour le rencontrer. Il l’a nommé à son conseil scientifique, dont il a démissionné. Mais j’allais oublier l’essentiel : contre la pandémie, qu’il a certes sous-évaluée au début, Didier Raoult dit avoir LA solution : un produit, basique, connu, référencé, l’hydroxychloroquine.

Alors, pour ou contre ? Les camps s’affrontent, épousant les sensibilités régionales ou politiques. Feuilleton haletant. Du temps où l’on y jouait encore au football, on disait qu’il y avait en France 50 millions de sélectionneurs de son équipe nationale, ce qui rendait la vie du titulaire difficile. Et l’antagonisme brûlait entre Paris et Marseille. Nous y sommes.

Les cérémonies du ballon rond sont interdites, mais une nouvelle religion est apparue. Elle a son dieu, hyper-médiatisé, et ses adeptes. Son but est moins dérisoire que de mettre une balle au fond des filets : il faut expulser du terrain un virus mortel. Et il semble qu’il n’y a qu’un joueur. Qu’on le prenne pour un sauveur ou un charlatan, il est devenu la référence des grands de ce monde ; il force les autorités à se positionner. Tour à tour interdit et courtisé, il drible.

On l’a cru plusieurs fois terrassé. Son produit miracle, au mieux ne donnait rien, au pire augmentait la mortalité. Mais il a tenu, avec sa posture déconcertante d’agressivité tranquille. Ceux qui pensaient le démasquer seront-ils ridiculisés ?

Dernier épisode, trois des auteurs de l’article du Lancet, la prestigieuse revue, qui prétendait « prouver » la dangerosité de « sa » molécule se sont rétractés. Scandale ! Le gouvernement Français et l’OMS qui brandissaient le carton rouge ont dû avaler leur sifflet. Les fans de Raoult vont-ils triompher ? Il dit : « Je suis l’élite » et tacle les journalistes : « Encore une fois, vous n’allez pas comprendre… » Aptes à commenter le football, souligne-t-il, mais incapables, en matière de science, de distinguer les stars des tocards. Lui se compare à Mbappé ! Moi, je lui décerne le ballon d’or de la communication.

Pour le reste, Didier Raoult a raison : je n’y comprends strictement rien.

4 thoughts on “Didier Raoult, incompréhensible (05 juin 2020)

  1. Pascal
    8 juin 2020 at 11 h 40 min

    Tugdual, pour illustrer mon précédent mail, voici une vidéo très intéressante, surtout la partie en anglais:

    https://www.youtube.com/watch?v=Ej-bU_Rj7rI

    Voilà, j’aimerais en discuter avec vous, et si cela vous agrée, je vous laisse me contacter.

  2. Pascal
    8 juin 2020 at 11 h 16 min

    Tugdual, merci pour cet article.

    La chute est toutefois décevante: « je n’y comprends rien ».

    En 2012, les chrétiens ont compris les enjeux de la loi Taubira: c’était pour mettre en place le premier volet du transhumanisme, à savoir toutes les manipulations PMA, GPA, recherche sur l’embryon et et futur bébé 100% in vitro. En tout cela Alliance Vita a joué un rôle clé en nous éclairant, et les grandes manifestations pour Tous ont montré que le chrétien pouvait réfléchir, décrypter les enjeux à venir, se mobiliser, et supporter d’être insulté (homophobe à l’époque).

    Depuis les conférences sur le transhumanisme n’ont pas manqué.

    Et… il y a un deuxième volet dans ce transhumanisme, c’est celui de l’homme aumgenté. L’homme augmenté est truffé de puces, connecté sur internet, bénéficie de services d’intelligence artificielle; dans l’idéal, il pourrait aussi être commandé par celle-ci, via ses puces.

    Ce confinement a permis à l’Etat de décréter et légiférer beaucoup de choses parmis lesquelles:
    – un nouvel état d’urgence dont les conditions de mise en oeuvre sont très faciles (en cas d’épidémie…)
    – déploiement de la 5G en faisant sauter les obligations d’information et de demandes d’autorisation
    – mise en place d’une base DataJust de nos données personnelles
    – mise en place d’une censure par la loi Avia
    – des directives pouvant être considérées comme de l’euthanasie
    – limitation des libertés de déplacement, de travailler, de culte
    – une régression de tout ce qui fait notre humanité et notre culture: par exemple plus de réunions, plus de culte, plus de restaurants ou de gastronomie, et maintenant plus de fête nationale!
    etc…

    En mettant en place les conditions du transhumanisme, il peut apparaître évident que ce confinement est la loi Taubira de l’homme augmenté.

    Or cette fois-ci, les catholiques ne comprennent pas les enjeux, ne se mobilisent pas, vivent et répandent la peur officielle d’un virus dont la dangerosité a été largement exagérée, et surtout ont rejoint le camp de ceux qui les traitaient d’homophobes, en remplaçant ce mot par « complotiste ». Ils craindraient maintenant de se faire cataloguer… Plus rien à voir avec 2012 !

    Pourquoi?
    Où est l’Alliance Vita de l’homme augmenté?
    Où sont le recul et la parole de l’Eglise?
    Où sont les mouvements de 2012?

    Pouvons-nous nous ressaisir?
    Comment?

  3. Sophie Belanger
    6 juin 2020 at 7 h 26 min

    Je le trouve excellent!

    Lors de cette pandémie douloureuse, nous avons été confronté aux hésitations, aux mensonges des uns et des autres, et tout cela a mis à rude épreuve ceux qui sont censes gouverner politiquement et scientifiquement.

    Le professeur Raoult a tenu bon contre tous, avec arrogance certes, mais quand on a affaire à des incompétents et qu »on est attaqué de toutes parts par ces derniers, l’arrogance qui crie  » je vous em…. tous » est peut-être une bonne défense.

    Merci à lui d’avoir testé à grande échelle et d’avoir sauvé des vies!

  4. C.
    5 juin 2020 at 10 h 22 min

    je pense que vous êtes trompé comme beaucoup en focalisant davantage sur le personnage dans votre commentaire plutôt qu’en considérant les données et les faits, qui en eux mêmes sont tout aussi simples, que seules des considérations incompétentes et délirantes peuvent rendre extravagantes. Résultats on revient à la case départ : l’innocuité de la chloroquine est reconnue et la dangerosité du Rivotril prouvée. Ce que tout le monde savait depuis des décennies!
    Ouvrez les yeux!

Répondre à Sophie Belanger Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.