Une réflexion au sujet de « Euthanasie et suicide : fausses libertés. La liberté véritable ne peut être ni contrainte par la pression, ni obscurcie par l’ignorance. »

  1. 28 novembre 2014 à 9 h 48 min

    Je suis un lecteur régulier de tes articles, j’aime la précision et le ton de tes articles.

Répondre à trafic organique qualifié Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.