« Le Conseil d’État abandonne la protection des enfants »

Article de Loup Besmond de Senneville, paru dans La Croix le 12 juillet 2018.

Le rapport du Conseil d’État sur la bioéthique, publié mercredi 11 juillet, a suscité de nombreuses réactions, parmi les associations engagées sur le terrain sociétal.

L’association Alliance Vita reproche au Conseil d’État « d’abandonner la protection des enfants au nom d’intérêts individuels ». « En préconisant un nouveau type de filiation avec deux filiations maternelles, la France introduirait une grave discrimination pour les enfants privés définitivement par l’état civil de généalogie paternelle », estime ainsi l’association, commentant les propositions du rapport en matière d’établissement de la filiation pour les enfants nés dans un couple de femmes, en cas d’extension de la PMA.

« Ces préconisations nouvelles donnent l’impression d’une instance peu soucieuse de cohérence juridique et de justice pour les plus faibles », estime le délégué général d’Alliance VITA, Tugdual Derville.

Lire la suite ici.

« Le Conseil d’État abandonne la protection des enfants »
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *