« Nous essayons de conserver les murs porteurs de l’écologie humaine. Et on nous bannit. C’est scandaleux. »(L’Incorrect, 03 janvier 2020)


Entretien avec Tugdual Derville paru le 03 janvier 2020 dans l’Incorrect.
Propos recueillis par Jacques de Guillebon.

Quel était le but de votre campagne d’affichage ?

C’est d’abord une campagne de vœux. Elle a commencé le 31 décembre et devait durer normalement une semaine. Il s’agit de trois visuels affichés dans 400 points, principalement à Paris et en Île de France, dans les gare SNCF et RER. Prévue depuis longtemps, elle a passé toutes les étapes du contrôle déontologique des régies de diffusion.

Cette campagne fait référence au débat bioéthique en cours. Nous constatons que dans ce type de débat de société, nous, sommes généralement reconnus comme des interlocuteurs valables, jusqu’au plus niveau de l’Etat puisque j’ai été invité par exemple à m’exprimer par le président de la République lui-même sur ces sujets. Il s’agit pour Alliance VITA d’encourager d’abord l’accompagnement des personnes : nous avons humanisé nos messages en mettant des visages. (…)

Lire la suite ici.

« Nous essayons de conserver les murs porteurs de l’écologie humaine. Et on nous bannit. C’est scandaleux. »(L’Incorrect, 03 janvier 2020)
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.