“Que la justice enraye la police de la pensée est une bonne nouvelle pour tous” (Valeurs Actuelles, 04 janvier 2020)

Le juge des référés a ordonné samedi après-midi la réinstallation des affiches d’Alliance VITA qui avaient été retirées la veille des gares parisiennes. Tugdual Derville, président de l’association, se félicite de cette décision.

Entretien paru dans Valeurs Actuelles le 04 janvier 2020.

Valeurs actuelles. Le juge des référés vient d’ordonner la remise en place sans délai des deux affiches qui avaient été retirées par la régie MediaTransports dans les gares. Comment réagissez-vous à cette décision de justice ?
Tugdual Derville. Avec joie et soulagement. Pour notre campagne, notre association et les grandes causes qui nous tiennent à cœur bien sûr, mais aussi pour la protection de la liberté d’expression contre tout arbitraire, d’où qu’il vienne. Que la justice enraye la police de la pensée est une bonne nouvelle pour tous. Nous attendons bien sûr avec impatience l’exécution cette décision. Et nous demandons au second réseau, celui qui a cédé à la demande de Madame Hidalgo, en supprimant les trois affiches, de les remettre en place pour éviter un second référé, car les mêmes motifs entraînent les mêmes conséquences. Un des anciens dirigeants de ce second réseau a d’ailleurs publiquement dénoncé l’illégalité de ce retrait.

(…)

Lire la suite ici.

“Que la justice enraye la police de la pensée est une bonne nouvelle pour tous” (Valeurs Actuelles, 04 janvier 2020)
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.