Si c’est sans cœur, c’est atroce. Si c’est avec cœur, c’est pire. Rien ne peut justifier un meurtre. Même si l’auteur est la pauvre victime.

Si c’est sans cœur, c’est atroce. Si c’est avec cœur, c’est pire. Rien ne peut justifier un meurtre. Même si l’auteur est la pauvre victime.
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *