Tugdual Derville, « Un texte d’une légitime sévérité »

Pour Pélerin Magazine, réaction de Tugdual Derville, co-initiateur du Courant pour une écologie humaine, suite à la publication de Laudato Si, la première encyclique d’un pape consacrée à notre rapport à l’environnement.

« C’est une encyclique d’alerte anthropologique et écologique. Elle décrit la terre comme un bateau qui prend l’eau. Par rapport à d’autres encycliques sociales, je suis frappé par la dramatisation de l’échelle d’alerte.

Confrontée aux limites de la planète, l’Humanité se trouve face à deux voies : soit plus de fraternité, soit plus d’exclusion.

Dès lors, chacun se trouve renvoyé à ses responsabilités, surtout les habitants des pays riches. L’interdit de tuer est ainsi évoqué pour décrire l’accaparement des ressources naturelles par vingt pour cent de la population mondiale « de telle manière qu’ils volent aux nations pauvres, et aux futures générations, ce dont elles ont besoin pour vivre ». »

Lire la suite ici.

Tugdual Derville, « Un texte d’une légitime sévérité »
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.