l’inscription à l’état civil d’enfants nés de GPA. Interview de Tugdual Derville pour Radio Vatican

En France, l’inscription à l’état civil d’enfants nés de GPA

Entretien avec Tugdual Derville. 

En France, la Cour de cassation a validé l’inscription à l’état civil des enfants nés de gestation pour autrui (GPA). Un volte-face de la part de la justice française qui jusqu’ici refusait encore toute transcription. Le 26 juin dernier, celle-ci avait même été condamné par la Cour européenne des droits de l’homme. L’arrêt de la Cour ne statue cependant pas sur la reconnaissance administrative des parents dits « d’intention ».

Une décision qui laisse la porte ouverte à de dangereuses conséquences, selon Tugdual Derville, délégué général d’Alliance Vita

A écouter ici.

l’inscription à l’état civil d’enfants nés de GPA. Interview de Tugdual Derville pour Radio Vatican
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.