N’en jetez plus ! (22 février 2019)

« Heureux les doux : ils possèderont la terre en héritage. » Je m’accroche à cette promesse pour garder le mode d’expression paisible que j’ai choisi en conscience. Mais j’avoue qu’à l’intérieur, ça peut bouillonner, quand certains contradicteurs s’acharnent à jeter de l’huile sur le feu.

Ce fut le cas au récent Forum européen de la bioéthique de Strasbourg. Son titre général était : « Mon corps est-il à moi ? » Invité à débattre sur le sous-thème de l’IVG, j’apprends que des groupes veulent m’empêcher de parler. Inquiets, les organisateurs m’assignent un garde du corps qui ne me lâchera pas d’une semelle. Ambiance ! Au moment où je suis présenté, de façon à la fois aimable et caricaturale, je suis hué par une partie du public. Défendant ma présence, au nom du débat, l’animatrice obtient le calme tout en marquant son hostilité à mes convictions. J’espérais de vrais échanges sur la question pertinente de la place du (ou des) corps dans l’avortement. Mais la première oratrice n’aborde en rien cette question. Elle prononce juste un plaidoyer pour le « droit à l’IVG ». Puis, dénonçant mon catholicisme, que je n’ai pourtant pas professé, elle m’accuse d’être responsable des morts maternelles subies lors des avortements clandestins. Et de conclure en reprochant à l’Eglise catholique son hostilité à l’IVG comme une infidélité au message du Christ ! Comme si l’Église cautionnait les avortements clandestins… Vient mon tour de parler : j’explique que, si la question de l’avortement reste si sensible, c’est bien en raison de la présence d’un autre corps émergeant dans celui d’une femme enceinte. Je témoigne surtout de l’ambivalence inhérente à la découverte de la grossesse (joie et inquiétude simultanées) et des pressions abortives subies par beaucoup de femmes. Il faut en tenir compte pour donner sa chance à l’autre vie ! Découvrant nos points d’entente, mes interlocutrices ont le courage de les reconnaître publiquement, même si j’essuie un flot de critiques et de questions-pièges des groupes hostiles.

Sur le coup, j’ai vécu ce long débat paisiblement, mais, éveillé au milieu de la nuit suivante, j’ai trouvé injuste et pénible d’être pratiquement traité de meurtrier sur un sujet où je suis engagé pour la vie fragile. Et voilà que Marlène Schiappa, ministre en exercice, ose voir des « convergences idéologiques » entre la Manif pour tous dont je fus porte-parole – et qui n’a jamais rien cassé – et le terrorisme islamique et ses innombrables victimes ! Je cherche une autre Béatitude pour me pacifier.

N’en jetez plus ! (22 février 2019)
4.5 (90%) 2 votes

3 thoughts on “N’en jetez plus ! (22 février 2019)

  1. Elisabeth Boudaoud
    23 février 2019 at 19 h 29 min

    Courage Tugdual, vous êtes précieux au cœur de Dieu, vous nous aidez….

  2. laverdure brolly agnes
    23 février 2019 at 11 h 21 min

    Cher ami
    Je ne suis pas surprise de lire votre commentaire concernant le forum de bioéthique à Strasbourg.Vous aviez déjà assisté l’année précédente à ce forum.
    Je comprends votre inquiétude après ce débat qui effectivement aurait pu très mal se passer.On aurait presque pu parfois ressentir un nuage de consensus.Effectivement l’intervention finale fut fatale…..Enfin l’ennemi fut pointé et nommé:l’Eglise catholique!
    D’ailleurs toutes les interventions et questions posées après ce débat relevaient d’un tir nourri à votre encontre.Sachez que mes amis favorables à la défense de la Vie ne fréquentent plus ce forum, dépités de savoir de quelle manière leurs objections vont être balayées ,avec une pointe d’humour ridiculisant devant la salle hilarde ,l’imbécile qui parle.
    Ce forum est une véritable mascarade.Ou est le débat ,le consensus ,la bienveillance
    et la recherche de la Vérité!
    En outre ,bien des mensonges et des contre vérités peuvent être relevés :
    -les effets secondaires de la contraception
    -les séances d’éducation sexuelle que seuls mr le dr Nisand et son équipe assurent dans les lycées de Strasbourg
    -le nombre de décès occasionné par des avortements clandestins et……..
    Comment un forum inauguré par le discours du dr et député Touraine ,peut déboucher sur
    un débat objectif et serein?
    MME Marlène Schiappa en rajoute ;jusqu’où irons nous?
    Réjouissons nous malgré tout de bonnes nouvelles :l’intervention du dr de Rochambeau en faveur du maintien de l’objection de conscience.Le refus d’avorter en Italie etc…
    Merci Tugdual d’intervenir malgré tout au forum:votre parole tombe certainement dans quelques bonnes terres .Agnès Laverdure

  3. Patrice QUESNEL
    22 février 2019 at 14 h 04 min

    Vous avez votre conscience pour vous, et celle de millions de Français pour la soutenir avec une sympathie véritable. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *