Prêter l´oreille à la sacralité (30 janvier 2019)

Et si la musique était un trait d´union entre la Terre et le Ciel ? Elle nous entraîne plus haut. Invitation à goûter quelque chose de sacré dont nous avons faim, en tant qu´humains.

 

À écouter : Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704), Sonate n°1 pour violon et basse continue, L’Annonciation, Sonates du Rosaire, Les cinq mystères joyeux. (Andrew Manze, violon et Richard Egarr, orgue).

Prêter l´oreille à la sacralité (30 janvier 2019)
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *