Tugdual Derville, interview de RFI sur l’inscription à l’état civil d’enfants nés de GPA

France: l’inscription à l’état civil d’enfants nés de GPA

Tugdual Derville dénonce une décision de justice « très grave », au nom de « l’intérêt de l’enfant qui n’est pas un matériel qu’on peut acheter, se procurer » et des femmes dont le corps n’est pas une marchandise. Le droit à l’inscription à l’état civil français d’enfants nés de GPA à l’étranger alors que la France n’a pas encore légalisé la GPA veut dire, selon lui : « n’hésitez pas à transgresser des principes fondamentaux reconnus aujourd’hui par la France, parce que finalement, vous aurez satisfaction ».

Article du 3 juillet 2015 à retrouver ici.

Tugdual Derville, interview de RFI sur l’inscription à l’état civil d’enfants nés de GPA
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.